Voyager aux USA en VR sans souci

VR_USA
Zone Nomade
30 septembre 2016

L’arrivée de l’automne et du froid vous donne envie de partir en VR pour les États-Unis? Si vous êtes à la retraite ou que votre emploi vous le permet, des vacances au chaud chez nos voisins du Sud sont une excellente idée… à condition de bien vous préparer! Voici nos trucs et astuces pour un voyage sur la route sans souci.

Vérifier l’entretien de votre VR

Première chose à vérifier avant de partir : l’état général de votre VR. Avez-vous fait une inspection mécanique récemment? Si certains fournisseurs de VR – comme Roulottes Chaudière – offrent un service d’assistance sur la route en cas de panne, il peut toutefois être plus difficile d’obtenir le même service aux États-Unis. Bien sûr, on ne peut prévoir certains pépins comme une crevaison, mais bien des ennuis peuvent être évités grâce à une simple visite chez votre concessionnaire pour l’entretien mécanique.

Assurer votre VR

Prendre la route en VR sans de bonnes assurances est très risqué. Vous vivrez à bord de votre VR pour les prochaines semaines – voire les prochains mois —, d’où la nécessité d’être bien protégés en cas de besoin. Les assurances pour un véhicule récréatif sont très différentes de celles pour une voiture. Il faut entre autres couvrir la valeur des biens qui se trouvent à l’intérieur de votre VR. Choisissez donc un assureur de confiance pour avoir l’esprit tranquille lorsque vous serez aux États-Unis.

Avoir un permis de conduire valide

Vous n’avez pas besoin de permis spécial pour conduire un VR : un permis classe 5 est suffisant. Assurez-vous toutefois qu’il soit bien valide et que votre renouvellement soit payé. Si votre permis de conduire date d’avant 2013, pensez à le remplacer par un nouveau. Les anciens permis ne permettent pas de conduire des véhicules dont la masse nette est supérieure à 2500 kg. Dans le doute, informez-vous auprès de votre concessionnaire ou à la SAAQ.

Prévoir de l’argent comptant

On a tendance à tout payer avec nos cartes Interac ou Visa, si bien qu’on oublie parfois d’apporter de l’argent comptant. Rappelez-vous que de nombreux endroits aux États-Unis exigent un péage routier. Soyez donc prévoyants et gardez toujours quelques dollars (américains!) dans votre VR pour ne pas être pris au dépourvu.

Apporter votre passeport

Évidemment, votre passeport est essentiel pour franchir la frontière entre le Canada et les États-Unis. Assurez-vous de toujours l’avoir sous la main. Vérifiez aussi sa date d’expiration pour ne pas avoir de mauvaise surprise aux douanes!

Repérer des endroits pour dormir en VR

Partir libres comme l’air? Absolument! Mais pensez tout de même à repérer certains endroits où vous pourrez stationner votre VR pour y dormir pendant la nuit. Plusieurs Walmart autorisent les voyageurs à passer la nuit dans leur stationnement. Consultez le site Web (en anglais) pour en savoir plus.

Si vous prenez le temps de bien vous préparer avant le départ, votre road trip aux États-Unis sera certainement une expérience mémorable! Allez, bonne route!